Mis en œuvre dès 2019, les incontournables stratégiques sont le reflet d’une vision : « Être un établissement public performant, économiquement et sociétalement responsable, au service des calédoniens et moteur du numérique en Nouvelle-Calédonie ». Ils ont continué de guider l’action de l’OPT-NC tout au long de l’année 2020, dans l’attente qu’un plan stratégique global soit construit, puis validé.

Les incontournables stratégiques ont continué de guider l'action de l'OPT-NC en 2020

« 2020 aura été l’année de présentations aux institutions calédoniennes des enjeux, de la stratégie de l’office et des grands dossiers en cours, explique Nadine Augros-Alenda, directrice générale adjointe.

Nous avons exposé aux élus du Congrès, mais également à d’autres institutions, toute la valeur et les subtilités de l’établissement public que nous représentons. Les grands dossiers tels que la sécurisation de la Nouvelle-Calédonie au niveau de la connectivité internationale et l’avenir des services financiers ont été débattus. »

Lire la suite Fermer

Des enjeux stratégiques et économiques par métier ont ainsi été détaillés.

Concernant le secteur des télécommunications, « les investissements à réaliser coûtent chers pour des marges d’exploitation qui se contractent. Il y a donc un fort enjeu d’optimisation pour pouvoir continuer à répondre aux besoins des calédoniens tout en préservant une situation financière saine. Par ailleurs, la stratégie Mobile de l’office a été entièrement actualisée et nous avons donné à toutes nos parties prenantes des perspectives concrètes quant au déploiement de nos grands projets d’infrastructures dans le pays, en y intégrant des projections sur de nouvelles technologies à moyen terme ».

La digitalisation des parcours client reste également un enjeu stratégique très fort de l’office sur la période car il faut à la fois développer pour les clients qui en ont besoin des services de proximité, mais également répondre avec qualité aux clients qui veulent interagir à distance, grâce au numérique, avec l’office.

« Quelles que soient les décisions qui seront prises par la Nouvelle-Calédonie dans les mois à venir, l’OPT-NC doit se préparer à répondre à de nouvelles attentes et à de nouveaux défis. Le lancement de l’élaboration de notre prochain stratégique a donc été validé par notre conseil d’administration en décembre. Nous sommes un outils pays qui doit performance, satisfaction et fierté aux Calédoniens ».

Dans le secteur postal, « il faut trouver les moyens de nous réinventer ». Pourquoi ? « Parce que le volume du courrier diminue et que la forte appétence des clients pour l’envoi et la réception des colis reste limitée en Nouvelle-Calédonie. Le développement de nouveaux services est recherché, l’optimisation de nos coûts d’exploitation aussi. Et nous avons dû revaloriser les tarifs de l’affranchissement à une valeur plus réaliste aujourd’hui, afin de réduire notre déficit dans ce domaine. »

Dans le secteur bancaire, les enjeux sont complexes car « nous sommes dans des injonctions réglementaires paradoxales et très fortes. Le cadre réglementaire qui s‘applique en Nouvelle-Calédonie est métropolitain et le cadre réglementaire qui s’applique à l’OPT-NC est celui d’une banque alors que nous n’en sommes pas une et nous n’avons pas les mêmes moyens. Les tarifs sont limités sur un panier d’offres par la loi d’égalité outre-mer. Paradoxalement, nous sommes à des tarifs inférieurs aux banques locales et nous avons un déficit chronique dans ce domaine puisque nous ne pouvons pas commercialiser d’assurances ou de prêts auprès de notre clientèle. Notre option est de travailler sur l’optimisation des services pour agir sur les coûts et de porter ce dossier complexe, devant les institutions calédoniennes. »

« Les incontournables stratégiques seuls ne permettent pas d’envisager l’ampleur de l’office dans sa totalité. Il faut un nouveau plan stratégique pour cela qui sera élaboré en 2021. Ces sujets d’envergure y seront traités dans le dialogue le plus large possible avec nos élus. C’est notre vœu le plus cher. »

1. FINANCIER - Améliorer la performance financière de l'établissement

Axe 1 financier

 

2. CLIENT- Simplifier la vie du client

Zxe 2 client

 

3. ORGANISATION - Aligner l'organisation aux enjeux (financiers et clients)

Axe 3 organisation

 

Image

Axe financier

L’axe financier porte l’objectif d’une amélioration de la performance financière de l’établissement en quelques années.

Image

Axe client

L’axe client se concentre sur la digitalisation des parcours clients et l’optimisation des offres commerciales.

Image

Axe organisationnel

La satisfaction au travail au cœur de l’axe organisationnel. Aligner l’organisation aux enjeux financiers et clients est le fondement des IS.