La croissance des usagers numériques et leur importance dans le quotidien des Calédoniens imposent de densifier et mieux sécuriser les réseaux de transport sur le plan local mais également international. Pour répondre à cet enjeu, deux projets de câbles sous-marins (international et domestique) sont en cours.

En moins de 10 ans, le trafic ayant été multiplié par 100 (de 0,25 Gb à aujourd’hui plus de 30 Gb/s. et l’année 2014 a connu une explosion des usages calédoniens (réseaux sociaux, YouTube…). Sur cette même période, les tarifs ont drastiquement baissé et la qualité de l’Internet s’est largement améliorée.

 

Actuellement assurées par le seul câble GONDWANA-1 construit en 2008, les communications internationales seraient fortement mises à mal en cas de défaillance et auraient de fortes répercussions en Nouvelle-Calédonie.

L’unique solution pérenne retenue pour se prémunir d’un tel risque et assurer la sécurisation des réseaux domestiques, terrestres et marins, ainsi que des liaisons internationales, est de mettre en œuvre un second câble sous-marin international.

Lire la suite Fermer
Image
  • Mars 2018 : mise en service du câble Tui-Samoa (Samoa / Wallis / Futuna / Fidji) ;
  • Juillet 2018 : mise en service du câble HAWAIKI ;
  • Fin 2019 : mise en service du câble Japan - Guam - Australia (JGA-S et JGA-N) qui reliera l'Australie au Japon via Guam ;
  • Fin 2019 : mise en service du câble Manatua devant relier Samoa, les Iles Cook et la Polynésie Française ;
  • Fin 2019 : déploiement du câble Coral Sea Cable System (CSCS) reliant l’Australie, la Papouasie et les îles Salomon ;
  • Fin 2020: annonce d’un câble Southern Cross Next (SX Next).
Lire la suite Fermer
800
km de génie civil à réaliser
1 000
km de fibre optique à poser
8
Mds F CP de budget