Dans le cadre de sa stratégie d’aménagement et de développement, l’OPT-NC s’est engagé dans une démarche d’ouverture et de collaboration au travers d’actions régionales et internationales pour devenir un acteur majeur du numérique dans le Pacifique.

Depuis 2015, une démarche de concertation avec les grands acteurs du numérique, les collectivités et les institutions est engagée avec pour objectifs de tisser des liens durables et de présenter les projets emblématiques de l’OPT-NC.

A l'écoute de ses partenaires, l'office s'enrichit de leurs propositions et fait en sorte que ses projets, ses décisions et son positionnement en tant qu’aménageur du territoire soient en cohérence avec ceux engagés à l’échelle de la Nouvelle-Calédonie et des entreprises du secteur.

L’OPT-NC rencontre régulièrement les acteurs du numérique tels que les FAI (fournisseurs d’accès à Internet), la cellule économie numérique du gouvernement (ECONUM), l’ONNC (observatoire numérique Nouvelle-Calédonie), l’ACTIC (association calédonienne pour les technologies de l’information et de la communication), l’OPEN NC (organisation des professionnels de l’économie numérique de Nouvelle-Calédonie), l'ACI (agence calédonienne de l'innovation), les acteurs des data centers et bien d’autres encore.

De nombreuses interventions montrent l’engagement de l’OPT-NC au profit de la filière numérique et de l’innovation en Nouvelle-Calédonie : coordination du raccordement d’une vingtaine d’établissements scolaires au réseau très haut débit (THD) fixe, accompagnement du projet « case numérique », implication forte dans l’organisation d’événements (Smartday, Techday, TEDx et Pacific Business Forum). L’OPT-NC a également accompagné quatre partenaires pour des tests grandeurs réelles de l’utilisation d’objets connectés et a favorisé l’éducation par le numérique au travers d’une convention signée avec l’université de Nouvelle-Calédonie (UNC) pour la mise en place du pôle numérique et technologique (PNT) à Nouville.

Lire la suite Fermer

Depuis 2015, ce sont plus de 70 temps d’information et d’échanges qui ont été initiées par l’OPT-NC.

Ces rencontres ont permis d'améliorer la collaboration avec les collectivités notamment sur les projets tels que le déploiement de la fibre, l’extension de la couverture du réseau mobile, le programme de déploiement d'îlots de boites postales (IBP), les problématiques d‘adressage, la mise en place de bornes Wi-Fi extérieures sur le domaine public…

La coopération avec les services de la Nouvelle-Calédonie a ainsi permis à l’OPT-NC de s'intégrer au portail service-public.nc ou encore de participer à l’élaboration du dossier de candidature « parc de la mer de corail » en réponse à l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « territoires d’innovation de grande ambition » (TIGA).

La stratégie d’ouverture de l’OPT-NC s’est également concrétisée par la signature d’accords-cadres avec différents partenaires tels que ENERCAL, la CCI, la SIC, afin de partager des projets communs.

Signature d'une convention avec la CCI

L’OPT-NC a signé une convention avec la CCI-NC afin de mutualiser les moyens au service de la formation des techniciens. La chambre consulaire bénéficie ainsi d'un accès au plateau école (CGIT) de l’OPT‑NC pour former les sous-traitants et notamment les petites entreprises de l’intérieur au déploiement de la fibre optique. En permettant aux petits entrepreneurs de l’intérieur de pouvoir répondre à des lots de marchés concernant ce déploiement, l’OPT‑NC garantit ainsi la qualité des réalisations sur le terrain et soutient l'économie locale.

En savoir plus

Lire la suite Fermer

En tant qu'opérateur international, l’OPT-NC est membre de l’Asia Pacific Network Information Centre (APNIC) depuis une quinzaine d’années et se positionne comme un acteur de l’Internet dans le Pacifique.

Logo APNIC

L’APNIC est un organisme international qui gère les problématiques et les évolutions de l’Internet dans la zone Asie/Pacifique (Chine, Japon, Corée, Taïwan, Hong Kong, Singapour, Pakistan, Sri Lanka, Bangladesh, Philippines, Australie, Nouvelle-Zélande, Vanuatu, Nouvelle-Calédonie…). Il regroupe 350 professionnels des télécommunications et du numérique (opérateurs télécoms et Internet, industriels, prestataires, fournisseurs d’accès à Internet…) venant de 55 pays de la région.

L’OPT-NC participe régulièrement aux conférences et ateliers organisés, avec pour objectifs de :

  • renforcer son rôle d’acteur moteur du numérique dans la région Pacifique, 
  • rencontrer les acteurs internationaux du numérique, qu’ils soient commerciaux (Google, Facebook, Telstra, Amazon, …) ou liés à la gouvernance Internet régionale et mondiale (PITA1, APTLD2, ICANN3…), 
  • permettre à ses techniciens et ingénieurs de développer leurs compétences au travers de formations de haut niveau.

Les enjeux sont essentiellement liés aux questions de sécurité et à la croissance de l’Internet. Le trafic est multiplié par deux tous les 18 mois. Il nous faut être en mesure d’accompagner cette croissance et d’être à la hauteur en matière de cyber-sécurité.

 

1Pacific Islands Telecommunications Association : regroupement des opérateurs télécoms des Iles du Pacifique
2Asia Pacific Top Level Domain Name Association : gestionnaire des noms de domaine Internet
3 Internet Corporation for Assigned Names and Numbers : organisme mondial qui gère notamment le .nc.

Image

Ce projet d’envergure a nécessité de longs mois de préparation, de coordination avec l’APNIC, les institutions calédoniennes, les nombreux sponsors et contributeurs. Nous remercions les acteurs locaux et internationaux et les 300 participants des 46 pays du Pacifique, qui ont fait de cet événement une réussite.

Gaëlle DOS SANTOS Chef du service communication

Afin de se tenir au fait des avancées technologiques et rencontrer les opérateurs de la région Pacifique, l’OPT-NC a participé à Hawaï en janvier 2018 à deux rendez-vous numériques majeurs : la PITA (Pacific Islands Telecommunications Association) et le PTC (Pacific Telecommunications Council).

La PITA est une organisation destinée à représenter les intérêts des petits territoires insulaires de la région Pacifique dans le domaine des télécommunications. Membre de la PITA depuis 2002, l’OPT-NC s'est tenu au fait des évolutions technologiques du marché, des projets en cours et a pu échanger avec ses homologues voisins (Salomon, Vanuatu, Fidji, Tahiti, Guam, Tonga, Samoa et Tuvalu) sur les projets de câbles sous-marins et de satellites, notamment sur ceux qui pourraient impacter la Nouvelle-Calédonie.

L’OPT-NC est également membre de l’UIT (Union Internationale des Télécommunications), agence des Nations unies pour le développement spécialisé dans les technologies de l'information et de la communication. Elle compte 193 États membres et 700 membres et associés du secteur.

Lire la suite Fermer